vacances_120Les vins blancs

Lorsque le vin coule sur la langue, on perçoit d'abord, selon la température, son goût sucré, puis son acidité. Le goût sucré provient de sucres résiduels mais aussi de l'alcool. Doux ou secs, les vins blancs ont une structure acidité, sucre. Il n'est pas faux de dire que l'acidité traduit un vin simple ou de moindre qualité.

Les sensations données par un vin blanc peuvent être trés variés, la texture et le goût doivent être en harmonie.La conplexité des arômes qui se dégagent lorsque l'on avale une gorgée de vin est le signe d'un vin blanc de grande qualité. Un grand vin blanc révèle des notes fruitées, des nuances épicées et boisées, mais aussi des notes minérales provenant du terroir.

vacances_124

Les vins rouges

Il se distingue du blanc par ses tanins. Ces substances peuvent provenir des pépins, des rafles et de la pellicule des raisins, ainsi que d'un élevage en fûts de bois. Certains tanins laissent sur la langue une rugosité qui traduit un mauvais millésime, des raisins trop verts, un rendement trop élevé ou trop faible ou une mauvaise vinification.

Des tanins mûrs donnent l'impression d'un grain fibn, d'une texture douce comme la soie. Malgré leur astringence, il dégage une certaine suavité et révéle le fruité du vin en finale.

Un grand vin doit dégager en bouche, des arômes fruités de mûre sauvage, de cassis, de prune, des arômes boisés, torrifiés comme le tablac,  le cèdre ou le café ainsi que des notes dépices tel que le clou de girofle, le poivre qui persistent en bouchevacances_056